jeudi 19 février 2015

Les souvenirs de Marnie (When Marnie was there) 2015

Le dernier né des Studios Ghibli sorti fin janvier chez nous a été réalisé par le créateur de Arrietty et le petit monde des chapardeurs, Hiromasa Yonebayashi.

Ce film est l'adaptation d'un roman, When Marnie was there (le titre japonais a gardé celui du roman) de Joan G. Robinson, publié en 1981.

                                                                    Edition de 2014

Anna est une adolescente japonaise, sombre et solitaire. Depuis quelques mois, celle-ci se renferme de plus en plus, à en devenir taciturne et parfois même agressive envers sa famille et ses si rares amies. Sa colère se dirige tout particulièrement vers sa mère adoptive.
Des problèmes d'asthme de plus en plus fréquents aident sa mère à prendre la décision d'envoyer Anna passer quelques temps à la campagne, loin de l'air pollué de Tokyo. Sa tante et son oncle, qui l'accueillent dans leur maison de campagne très cosy, sont très ouverts et vont l'aider à retrouver une certaine sérénité.

L'arrivée d'Anna chez son oncle et sa tante.

Lors de ses balades dans la village, Anna va faire la découverte d'une villa dans les marais et y rencontre par la même occasion une jeune fille mystérieuse du nom de Marnie. Avec cette dernière, Anna redécouvre la joie de vivre et va en apprendre davantage sur elle-même durant son séjour...

Anna accompagné de Marnie (à droite)


Ce film est un petit joyau des studios Ghibli qui nous plonge dans la période tourmentée qu'est l'adolescence d'une jeune fille en quête d'identité. En sortant du film, on a tout de suite trouvé qu'il était facile de s'identifier à la jeune japonaise. Ses questionnements et ses craintes, ses colères, peuvent résonner avec l'histoire et les sentiments de tout un chacun. Ce qui rend ce film encore plus touchant et émouvant.

Les décors sont très soignés et l'animation très réussie, mais nous n'en attendions pas moins ! La musique est encore ici un point fort des studios Ghibli. La chanson du générique de fin est signée Priscilla Ahn. Il est assez rare de voir une chanson en anglais pour la bande originale d'un de leurs animés, mais là il faut dire que cette chanson est incroyablement belle et parfaite pour ce film. Le reste de la bande originale du film est composée par Muramatsu Takatsugu, un jeune compositeur de 36 ans.



Vidéo Youtube

Nous avons fait le choix de voir Les souvenirs de Marnie en VO afin de vraiment garder l'ambiance originelle et la spécificité du langage japonais. Parfois les doublages français ne sont pas de bonne qualité. 

Je recommande vraiment ce film à tous les amoureux des films Ghibli mais aussi aux novices. 
Il vous faudra peut être attendre sa sortie en DVD pour le voir car malheureusement il est toujours aussi difficile de voir des animés japonais dans les salles proches de chez nous (si vous avez des salles d'art et d'essais, ils les passeront surement). 

Note C.  : 18/20

L'affiche de la version française